Transmettre votre patrimoine

Vous avez des enfants et vous vous demandez si vous pouvez vendre en viager ? Que se passe-t-il pour leur succession ? Le bien en viager fait-il partie de leur héritage ? Pouvez-vous leur vendre votre maison en viager ? Nos experts Vivalia répondent à toutes vos interrogations concernant le viager et la succession.

Contactez-nous

Nous vous répondons dans les meilleurs délais

    Une fois vendu en viager, votre bien ne fait plus partie de l’héritage

    Si vous décidez de vendre votre logement en viager, vous le retirez du patrimoine transmis à vos héritiers. Le bien vendu en viager ne fera pas partie de la succession. Vos enfants n’auront aucun droit sur le logement qui revient à l’acquéreur à votre décès.

    Si vous possédez d’autres biens immobiliers, ceux-ci ne sont pas impactés par le viager et reviendront de plein droit à vos héritiers. De même, vos meubles et vos biens personnels ne font pas partie (sauf mention contraire) de la vente en viager. Ainsi, vos héritiers disposeront d’un délai habituellement fixé à 2 ou 3 mois pour vider le logement avant que l’acquéreur ne récupère les clefs.

    Vendre en viager c’est aussi penser à ses héritiers !

    Vous avez des enfants ? Ne vous privez pas de vendre votre propriété en viager ! Malgré les idées reçues, la vente en viager s’adresse également aux personnes qui ont des enfants.

    Si le bien ne fait plus partie de votre succession, il y a d’autres avantages à vendre en viager, pour vos héritiers comme pour vous :

    Vous souhaitez conclure une vente en viager intrafamiliale ? Attention à ne pas tomber dans la donation déguisée !

    Pour ne prendre aucun risque, faites-vous accompagner par un expert Vivalia !​

    La vente en viager protège votre époux ou votre épouse

    Si vous êtes marié, la vente en viager est prévue sur “deux têtes”, c’est-à-dire que dans le cadre d’un viager occupé, si l’un de vous décède, le conjoint survivant continuera d’habiter le logement et de percevoir une éventuelle rente jusqu’à son propre décès.

    Dans le cadre d’une famille recomposée, il peut s’agir d’une solution pour préserver une bonne entente familiale quand il sera question de succession. Le conjoint survivant est protégé et votre volonté d’équité préservée.

    Vous avez des questions sur la transmission de votre patrimoine ? Vous envisagez le viager mais ne savez pas comment en discuter avec vos enfants ?

    N’hésitez pas à nous contacter. Nous trouverons la solution adaptée à votre situation. ​

    Ils nous ont fait confiance

    Femme, homme, couple, avec ou sans enfants, il n’y a pas de profil type pour vendre en viager.

    L’envie de vivre pleinement et profiter au maximum de sa retraite, voilà peut-être le point commun entre tous ces vendeurs qui nous racontent pourquoi ils ont décidé de vendre en Viager avec Vivalia !